Les auto-entrepreneurs (AE) ont un désavantage compétitif : ils ne peuvent rien déduire de leur chiffre d’affaires, pas même les dépenses effectuées pour leurs clients. En contre-partie, la gestion d’une auto-entreprise est ultra-simplifiée : pas de comptable, pas de bilan annuel, pas de TVA en dessous de certains seuils… En AE, l’unique mesure des performances …

Lorsque l’on devient auto-entrepreneur, il est fondamental de connaître les règles de facturation pour respecter la législation française.
Pour une auto-entreprise, comme pour toute entreprise, il ne peut pas y avoir de revenus sans facture.